Dico du Rugby


Amateurisme marron

L'amateurisme marron est une expression du vocabulaire sportif désignant le fait de rémunérer illégalement un sportif officiellement amateur.

Le rugby a connu une entrée tardive dans le monde professionnel (1995 officiellement), alors que le football était professionnel depuis des décennies. Le CIO grand défenseur des valeurs de l’amateurisme, avait d’ailleurs lui-même permis les joueurs professionnels de participer aux Jeux Olympique. Il n’est donc pas étonnant d’avoir appris l’existence de ce professionnalisme déguisé surnommé Amateurisme marron dans le rugby. Des pratiques ni vraiment obscures ni vraiment claires (d’où le marron) étaient régulièrement employés dans l’élite française du rugby sous la forme de défraiements, d’emplois plus ou moins fictif et d’avantages en nature.

C’est Fabien Galthié qui résume le mieux la situation : «Avant, le rugby pouvait vivre caché. On parlait d’aide à l’insertion à l’époque. On te donnait un job, on aidait ta famille, le boucher-charcutier du coin te reconnaissait, t’aimait, te chérissait, et c’était le top […]. Après 1995, on a reçu des feuilles de salaire ! C’est à la fois dérisoire et essentiel.».
Arbitre

Homme essentiel au jeu. On a du mal à imaginer un match de rugby sans lui…l’arbitre de rugby est un homme généralement respecté car on se rend compte de la difficulté de la tâche très rapidement. Les règles du rugby sont multiples et complexes. Ainsi l’arbitre doit les connaître sur le bout des doigts et pouvoir les ressortir en une fraction de seconde après une accélération de parfois 50 mètres sur la digestion d’un repas d’avant-match dans le Gers.

L’arbitrage est une fonction exigeante (physique, connaissance des règles, réactualisation des règles,…) mais au combien stimulante (Maîtriser 30 molosses prêts à en découdre) dans des rencontres parfois houleuses, dans des régions de France ou la pigne fait rage. Mais l’arbitre de rugby bénéficie parfois de gratifications de la part des joueurs et dirigeants, d’autres fois ce sont des remarques moins sympathiques…tel est le quotidien de notre cher arbitre !

La grande spécificité de l'arbitre du rugby, est qu'il est sujet à interpréter de manière régulière les choses qui se passent sur le terrain. Il ne peut pas appliquer la règle stricto sensus. Son rôle est en effet de trier les fautes et de sanctionner uniquement les fautes les plus graves. Ceci dans un souci de continuité du jeu, indispensable à la survie de notre jeu.

A noter que seuls 3 arbitres en France sont professionnels : Joël Jutge, Christophe Berdos et Romain Poite

Arrêt buffet

Un arrêt buffet au rugby constitue un plaquage sur lequel le défenseur arrête l’attaquant de manière nette et brutale. Un peu comme un oiseau prend une baie vitrée en plein vol.

Ascenseur

Sur certaines phases de jeu plus aériennes, les joueurs d'une équipe peuvent être amenés à en soulever un autre pour lui faciliter la récupération d'un ballon aérien. On parle alors d'un "ascenseur".

La technique de l'ascenseur est utilisée pour les récupérations de balle en touche, ou sur les remises en jeu effectuées au pied.

Barbarians

Fondée en 1890, l'équipe des Barbarians est bien spéciale. Créée dans l’esprit le plus britannique en 1890 dans un restaurant de Bradford (Angleterre), par M.Carpmael. Ce dernier voulait fonder un club de tournée pour animer l’inter-saison. La particularité des Baa-Baas (leur surnom) est de ne pas avoir ni de vestiaires, ni de domicile, ni de club house.

Les Barbarians se veulent être une équipe joueuse, avec un jeu fait d’évitements et de spectacle à n’importe quel coin du terrain. C’est un vrai prestige que d’être invité à porter le maillot noir et blanc des Barbarians internationaux. Les plus grands joueurs du monde ont eu le privilège de revêtir le beau maillot. Des joueurs comme Gareth Edwards, JPR Williams, David Campese, Serge Blanco ou plus récemment Mc Caw peuvent aujourd’hui se vanter d’avoir participé à cette aventure, symbole d’un rugby ancré dans les valeurs.

L’esprit Barbarians c’est aussi intégrer un joueur non international. Un joueur qui porte l’esprit de ce beau jeu véhiculé par cette équipe folklorique

Boîte à gifles

Ouvrir la boîte à gifles est une technique de jeu ou d'anti-jeu souvent cultivée dans les séries territoriales pour assoir sa domination. On l'ouvre aussi facilement qu'une arcade notamment lors des fameuses mêlées relevées. A l'avantage de calmer les ardeurs de l'équipe adverse et notamment celles du talonneur qui prend une soupe de phalanges dès lors que le ballon est perdu en mêlée.

Botteur

Le botteur (ou buteur) est un mot spécifique au rugby. C’est la personne désignée pour buter, c'est-à-dire tirer les pénalités ou transformer les essais. C’est le seul qui regarde au-dessus de la barre transversale des poteaux, puisque c’est là qu’il doit placer le ballon.

Le meilleur botteur actuellement serait Dan Carter.

Les académiciens de la langue Française devraient éclaircir l’origine de ce mot. Est-ce qu’on « botte » le cul à quelqu’un depuis l’avènement du rugby. Où est-ce le rugby qui a fait du plagiat ?

Boue

D’après le dictionnaire : La boue est de la terre détrempée. Son synonyme est gadoue, vase ou bourbe. Les amateurs de rugby retiendront particulièrement le dernier synonyme. Il est courant de dire que nous sommes dans un vrai bourbier.

Définition de la boue au rugby : Produit de beauté. Conscients des bienfaits sur la peau des masques de boue (recommandés par ces mesdames), les joueurs de rugby profitent de chaque averse pour réhydrater leurs pores. Un bon match hivernal respecte les cycles suivants : une bonne averse, une bonne boue, une bonne douche à 20°, une bonne biture à 12°, une bonne lessive à 35°. On retrouve la boue souvent sur les terrains les plus difficiles à conquérir comme Pierre Rajon (Bourgoin) ou encore Oyonnax. (Harty)

Caramel

Queeeeeel caramel ! Tout le monde aime manger des caramels... sauf sur un terrain de rugby, auquel cas il peut faire très mal aux côtes et laisser un arrière-goût plutôt amer.

Vous l'aurez compris, un caramel est une expression désignant un plaquage plutôt destructeur. On parle de défense offensive.

Cartouche

Un cartouche, tout comme un tampon correspond à un impact dévastateur, qu'il soit défensif ou offensif.

C'est également le surnom donné à Sébastien Chabal, connu pour son jeu particulièrement physique, et quelques uns de ses plaquages qui resteront dans les archives. Un bel exemple est son plaquage sur le Masoe, durant le match mythique entre la France et la Nouvelle-Zélande en 2007

Cathédrale

 

Certes le rugby est comme une religion, on est sollicité tous les dimanches, et l’on fait gaffe au ballon comme au petit jésus, mais ce n’est pas pour les valeurs de croyant du rugbyman que je vous propose la définition de la cathédrale.

La cathédrale ou plutôt le plaquage cathédrale, est un plaquage dit retourné. C’est le fait de prendre son adversaire par les jambes et de la faire passer « cul par-dessus tête ». Le joueur plaqué se retrouve ainsi les pieds en l’air et la tête en bas jusqu’à ce qu’il retombe de tout son poids sur ces jolis petites cervicales. Ce geste est évidemment interdit par les règles du rugby car très dangereux pour l’intégrité physique du joueur. Mais il faut savoir qu’il y a 7 ou 8 ans, ce geste était parfaitement autorisé…

Chandelle

Au rugby, une chandelle désigne un coup de pied tout en hauteur effectué par dessus la ligne de défense adverse. L'objectif est d'être au point de chute pour récupérer le ballon derrière le rideau défensif. On utilise également de plus en plus le terme anglo-saxon "up and under" pour désigner une chandelle.

Chistera

Cette expression fait allusion au geste effectué par les joueurs de pelote basque, justement munis d'une chistera.

Sur un terrain de rugby, la chistera est une passe effectuée dans le dos, en balançant le bras de l'avant vers l'arrière, tout comme sur la "cancha" basque.

Cocotte

La cocotte fait parler d'elle ! Si certains critiquent cette expression, nous, au Rugbynistère, nous l'aimons bien, et elle fait partie du jargon rugbysitque.

Alors qu'est-ce qu'une cocotte ? Il ne s'agit ni plus, ni moins que d'un ballon porté. Autrement dit, une cocotte est un regroupement de joueurs debout, composée au minimum du porteur du ballon, d'un soutien (autre joueur de son équipe) et d'un joueur de l'équipe adverse. Le but étant de faire avancer, progresser, désaxer, et avancer de nouveau cette fichue cocotte

Coffre à ballons

On a tous joué avec l’un d’entre eux, et on l’a tous été un jour ou l’autre… Cette expression désigne un joueur qui ne fait pas de passes, garde tous les ballons pour lui-même sans regarder le jeu et le positionnement de la défense. Un coffre à ballons, bouffe régulièrement des 5 contre 2, malgré les appels de son coéquipier placé en aval. Et c’est particulièrement frustrant et irritant

Derby

Le derby n’est pas un mot propre au rugby mais plutôt au monde sportif en général. Il a cependant une valeur toute particulière dans le monde de l’ovalie. Un derby est une confrontation entre deux équipes très proches géographiquement. Au rugby, le derby est parfois synonyme de quelques caramels en entrée, suivis de marrons pour souvent aboutir à une voire plusieurs générales .
Les tribunes sont pleines, la tension est à son comble, les joueurs de chaque équipes se connaissent tous ou presque. Ces derniers s’appellent parfois par leurs prénoms, se narguent, le tout encadré par un arbitre plus vigilant qu’à l’accoutumé.

Il existe différents derbys. Si autrefois les derbys entre Bayonne et Biarritz, Dax et Mont-de-Marsan faisaient bondir tous les amoureux du rugby, le professionnalisme à enlever le charme de ces bouillonnants derbys, les équipes étant composées d’étrangers pour la plupart. On se repose désormais sur les derbys de Fédérales ou de séries, à l’image d’un Gimont vs L’Isle Jourdain. N’hésitez pas à recenser tous les derbys que vous connaissez !

Fourchette

Une fourchette correspond à un geste assez peu sympathique sur un terrain de rugby. En effet, cette expression désigne le fait d'aller "caresser" les globes oculaires de son adversaire à l'aide de son index et de son majeur, en insitant tout en profondeur pour s'assurer qu'il ait bien compris qu'il ne ferait pas la loi dans les regroupements.

L'art de la fourchette se résume en deux maîtres mots : discrétion et précision. Le tout avec plus ou moins de délicatesse ! C'est bien évidemment interdit et en général assez douloureux...

Générale

 

Une générale n’est pas un grade de l’armée réservée à la gent féminine. C’est ce qu’on appelle une bagarre mêlant les avants des deux clubs au minimum. Les arrières non programmés pour ce genre de fiesta s’invitent parfois pour le plus grand bonheur d’un public souvent demandeur. On distingue souvent l’arrière dans une bagarre générale car il ne sait pas se battre, il ressemble à un footballeur dans une rixe, à l’image d’un attaquant de football qui va tacler un défenseur.

Un bagarre générale intervient souvent après une mêlée relevée et donne lieu à des pignes, des gifles, entre les avants, jamais rien de bien méchant. Certains (dans le Sud) disent que ca fait partie du rugby, d’autres (plutôt dans le Nord) ne comprennent pas qu’on puisse en arriver là… l’opposition de style.

Gratter

Gratter ? C'est un terme plutôt inattendu si vous ne l'avez jamais entendu dans ce contexte. La Française des jeux n'a rien à voir la dedans. "Gratter un ballon" est une expression typique du rugby. Ce terme désigne l'action de récupérer un ballon dans un regroupement.

On peut également parler d'un joueur en tant qu'excellent "gratteur de ballons". Il s'agira alors d'un joueur particulièrement doué pour "chiper" le ballon à l'adversaire. Ce sont en général des gabarits plutôt solides, avec assez de puissance dans les bras pour extraire les ballons, ou les arracher des bras de l'adversaire. Serge Betsen est un excellent exemple de gratteur de balles.

Grêle

Prendre la grêle au rugby ne veut pas dire qu’il pleut pendant le match. C’est une expression qui signifie que l’équipe adverse est en train de vous battre très largement. C’est être dominé dans tous les secteurs de jeu. Et comme quand il grêle réellement, on a plus qu’à se pencher et se protéger la tête de l’avalanche adverse.Il est cependant possible que l'on prenne la grêle au sens propre...mais dans ce cas là, ce sont les deux équipes qui sont touchées par le phénomène. La vidéo ci-dessous peut en témoigner (Match Castres/Toulouse en 2008)

Synonyme : On peut également dire que l’on prend une belle pilule.

Gros

Loin d'être une moquerie, sur un terrain de rugby l'expression "les gros" désigne le pack de devant, les huit premiers joueurs formant la mélée.

Sont donc des gros : les piliers (1 et 3), le talonneur (2), les secondes lignes (4 et 5), et les troisièmes lignes (6, 7, et 8).

La Pitchouli (La Pitxuri)

"Ma mère m'a donné la permission de minuit..." Beaucoup d'entre nous ont fait vibrer nos cordes vocales sur les airs de la Pitchouli, une fameuse chanson festive du sud de la France. En voici les paroles :

"Ma mère m'a donné la permission de minuit,
Pour aller me saouler la gueule à la Pitchouli,
Ma mère m'a donné la permission de minuit,
Pour aller me saouler la gueule à la Pitchouli,
La Pitchouliiiii x2
Le rendez-vous de tous les basques du pays !
La Pitchouliiiii x2
Le rendez-vous des amoureux du rugby !
Lalalalala..." Ad lib !

 Maillot

Le joueur de rugby a une relation bien particulière avec son maillot. Le rugbyman et son maillot ont une relation quasi fusionnelle, une histoire d’amour faite d’humilité. On parle d’humilité puisque le maillot ne nous appartient pas, il faut le gagner ! Contrairement au voisin du Football, le maillot n’est pas marqué du nom du joueur (ce qui change dans le championnat Anglais), mais tout simplement du numéro de poste que le joueur occupe pendant le match.

Pour se rendre compte de la relation entre l’homme et le maillot, il faut assister ou avoir vécu une remise de maillots pour un match de prestige. L’entraîneur ou le capitaine convoque joueur après joueur pour remettre le symbole que constitue ce maillot. Le maillot de rugby est à l’image du rugby et de son époque. Si ces derniers étaient 100% coton et d’une résistance incroyable il y a quelques années, aujourd’hui le maillot de rugby dont la valeur commerciale n’est pas négligeable peut se vanter d’avoir un des plus beaux design du sport mondial. Le club du Stade Français est bien sûr le précurseur de ce phénomène avec la fleur de Lys dessinée par Kenzo, le maillot à la « Andy Warol », ou encore le maillot rose .

Marron

Il est beau, il est chaud le marron !! On ne parle pas ici du fruit appelé aussi châtaignes que l’on peut griller ou bien glacer dont il existe multiples variétés. Le marron au rugby il en existe bel et bien qu’un. Il est unique et peut faire très mal, c’est pour faire simple un coup de poing porté au visage de son adversaire. Quand on est généreux on peut même en donner plusieurs quand c’est gentimment demandé.
Le dictionnaire du rugby propose de nombreux synonymes de ce terme tels que la pigne (pour rester dans les arbres) ou encore une patate (pour rester dans les fruits et légumes).

Mêlée relevée

Terme en voie de disparition. C’est par une histoire bien connue que l’on explique ce terme aux plus jeunes d’entre nous, ceux qui ont connu que le rugby professionnel. Autrefois, la mêlée relevée faisait partie du vocabulaire de base du talonneur ou du deuxième ligne. On leur expliquait, avant même de faire une passe, qu’un ballon en mêlée ca se perdait pas. Généralement, un des joueurs, le talonneur, posait la question : « Eh eh coach, qu’est ce qu’on fait si on perd le ballon en mêlée ? », de là s’esclaffaient les joueurs les plus expérimentés qui répondaient : « Piques le ballon à ton adversaire à la première mêlée dimanche, il te donnera la réponse ! ».

Le dimanche suivant, le 10 de l’équipe balance un grand coup de pompe en guise de coup d’envoi qui s’en va directement en touche pour laisser place à une belle mêlée au centre du terrain. Excité de savoir qu’est ce qu’il se passe après, le jeune et nouveau talonneur local (rarement choisi pour sa finesse) pique le ballon comme promis et Big badaboom !! Et là arrive la mêlée relevée, une soupe de phalanges dans le nez du jeune talonneur fougueux que le deuxième ligne local s’empresse de défendre en allongeant son long bras dans la première ligne adverse. Une belle bagarre générale éclate alors, qui s’arrêtera que quelques minutes plus tard…le temps d’une autre mêlée !

Bien heureusement, le rugby s’est largement calmé, et certaines (si je vous jure) accepte le fait de perdre un ballon en mêlée. Si hier, le joueur qui relevait restait largement impuni (au pire une pénalité), aujourd’hui il se voit attribuer un carton jaune au minimum.

Mi-temps

La mi-temps au rugby dure 40 minutes…enfin les deux premières. Car il impossible de parler de terme « mi-temps » sans parler de la célèbre 3ème mi-temps propre à notre sport. Quand les deux premières mi-temps sont remplies de belles actions, on a le droit, et même le devoir d’assister longuement à la 3ème mi-temps. Au niveau temporel, elle commence juste après les deux premières et on ne sait jamais quand elle se finit.

La 3ème mi-temps, c’est là où il est interdit d’avoir le gosier à sec une seule seconde. Gosier rempli de différents mélanges où l’eau est exclue (hormis avec une célèbre boisson anisée). La fête et les chansons paillardes en tout genre fusent de part en part. Les avants et les arrières dansent ensemble et accueillent l’équipe adverse pour une franche rigolade. On n’oublie jamais les anciens, ceux qui firent la gloire du club et qui tiennent le comptoir après avoir tenu le score.

Patate

Au delà du tubercule que nous connaissons tous, la patate est une expression qui désigne un coup de poing administré à un adversaire. On dit "mettre une belle patate".

Cette expression a de nombreux équivalents tels que la pigne.

Pénible

Se dit d'un joueur pénible, celui qui rentre sur le terrain pour faire déjouer l'adversaire par tous les moyens. Il se place souvent au poste de deuxième ou troisième ligne aile usant de coups bas, allant du plongeon dans les rucks jusqu'à la vicieuse fourchette dans les yeux. Un pénible est par définition robuste car quand on verse dans ce registre sur un terrain de rugby, on peut se faire lourdement châtier à la moindre occasion. Mais le joueur pénible ramasse, encaisse et souvent en redemande. De nombreux joueurs à l'accent britannique excellent dans ce domaine, Martyn Williams (Pays de Galles), Stephen Ferris ou encore Trevor Brennan

 

Perches

Quand on parle des "perches", on fait allusion aux poteaux de rugby. "Mettre le ballon entre les perches", est un formule très souvent utilisée pour faire référence à une transformation réussie.
Pigne

Sens commun: La pigne est la transcription du gascon pinha, nom donné au cône des pins, la fameuse pomme de pin. Ce mot est d'usage courant dans le Sud.

Au rugby, la pigne est également d'usage courant dans le Sud. Il possède de nombreux synonymes, mais pour faire bref ce n'est ni plus ni moins qu'un joli coup de poing distribué.
Oh!! il a mis une sacré pigne.

Pilier, Pilar (sud-ouest)

A ne pas confondre avec Pilier de bar (quoique…) Il y a deux piliers sur le terrain :
  Le Pilier Gauche (ou Pilier tête libre) porte le numéro 1, c’est souvent le meilleur manieur de ballon et le plus endurant. Il a la tête libre en mêlée ce qui lui permet d’être plus rapidement hors de la mêlée.
  Le Pilier Droit (ou Pilier tête prise) porte le numéro 3, il a un rôle primordial en mêlée, son rôle est de faire un vrai travail de sape dans la phase statique qu’est la mêlée, son domaine de prédilection.

Etre pilier au rugby c’est un état d’esprit. Si la position ne fait pas rêver devant la télé, on se prend vite au jeu. Ce poste est sans contestation un des plus techniques sur le terrain. Dominer son vis-à-vis par des techniques de poussée, l’amener vers le bas, le tirer, le remonter et tout ça dans un silence absolu sans même que l’arbitre s’aperçoive du moindre mouvement.

Les piliers, surnommés pilars par ses coéquipiers, forcent l’admiration car aujourd’hui ils sont une denrée rare. Toutes les mesures de sécurité amenant à limiter la poussée en mêlée, ont réduit considérablement les responsabilités de ces joueurs. Mais comme dans la langue Française, le Pilier est un roc qui tient les fondations de son équipe.

Pilou-Pilou

Marcel Bodredo, ancien joueur du Rugby Club Toulonnais dans les années 40 poussa un jour son terrible « cri de guerre » qui deviendra l’hymne des supporters Toulonnais. Le « Haka de la Rade » comme message de bienvenue aux adversaires du jour, accompagne l’entrée des joueurs Toulonnais sur un Stade Mayol toujours prêt à s’enflammer.

Les paroles du Pilou-Pilou

Ah ! Nous les terribles guerriers du Pilou-Pilou
Pilou-Pilou !
Qui descendons de la Montagne vers la Mer
Pilou-Pilou !
Avec nos femmes échevelées allaitant nos enfants
A l'ombre des grands cocotiers blancs
Pilou-Pilou !
Nous les terribles guerriers poussons notre terrible cri de guerre
AAAARRRGGGGHHHHH !
J'ai dit "NOTRE TERRIBLE CRI DE GUERRE" !
AAAARRRGGGGHHHHH !
Parce que TOULON
ROUGE !
Parce que TOULON
NOIR !
Parce que TOULON
ROUGE ET NOIR !

Pilule

Prendre une pilule au rugby, n’est ni réservé au rugby féminin, ni réservé aux rugbymen qui souhaitent s’adonner aux produits dopants. Prendre une pilule, c’est être vaincu largement par son adversaire, trop fort. Si la contraception n’a rien à voir avec ce terme, la pilule qui soigne le mal de tête et les douleurs n’est peut-être pas étrangère à cette expression.

Pizza 

Une pizza sur un terrain de rugby ? Voici nos explications !

Sur une touche, les "avants" des deux équipes sont alignés face à face, formant ce qu'on appelle un alignement, et séparés par un couloir d'un mètre. Le ballon est remis en jeu par le talonneur, qui lance le ballon dans ce couloir. Le but du jeu étant de faire récupérer le ballon à son équipe, grâce notamment aux combinaisons pouvant être mises en place à ce niveau là.

Une pizza désigne un lancer particulièrement mauvais de la part du talonneur. Ce dernier pourra alors être qualifié par ses coéquipiers de pizzaïolo.

Poire

On ne parle ici ni du fruit, ni de l’expression péjorative utilisée pour une trop bonne personne dont on profite souvent (c’est une bonne poire celui-là) mais bel et bien d’un joli coup de poing distribué au visage de son adversaire lors d’un match de rugby.

Quant à l’origine de cette expression, je pense qu'elle vient de l’usage symbolique du mot poire. En effet, il est courant d’utiliser le mot « poire » pour exprimer le visage d’une personne. Ne dit-on pas « s’en prendre plein la poire quand on prend un choc de face ?

Rideau

On parle souvent du "rideau défensif" au rugby. Il s'agit de la ligne de défense à percer, contourner, éviter, pour aller marquer l'essai dans l'en-but adverse.

Savonnette

On fait souvent allusion avec humour aux vestiaires et aux douches du rugby. Certains, la plupart du temps n'y connaissant rien, disent qu'il s'y passe des choses qui ne sont pas dévoilées, même par les calendriers les plus osés !

Alors, est-il risqué de ramasser la savonnette ?

http://dai.ly/bwhIe4

Soleil

Au rugby, quand on parle de soleil, on ne parle pas bronzage. Et le soleil il vaut mieux le mettre que le prendre ! Bien que ce soit interdit depuis quelques temps maintenant. Un soleil, aussi appelé cathédrale, est un geste défensif (et dangereux) consistant à plaquer son adversaire aux jambes, en le soulevant du sol, et en faisant basculer ses jambes par dessus sa tête. Efficace, impressionnant, mais interdit

Talonneur

Le talonneur (numéro 2) fait partie du pack de devant. C'est le joueur responsable de la récupération du ballon dans les mêlées fermées. On dit qu'il doit le "talonner". Il est positionné entre les deux piliers (1 et 3), auxquels il est suspendu, et tend sa jambe vers l'avant pour pousser le ballon dans son camp. Notez qu'il est également responsable des lancers en touche.

De part son rôle dans la mêlée, le talonneur garde une image de joueur petit pour se pendre aux deux piliers et se balancer dans le but de récupérer le ballon.

Quelques talonneurs emblématiques : Keith Wood, Anton Oliver, John Smit, Raphaël Ibanez

Tampon

Un tampon est une expression très utilisée au rugby, elle désigne, au même titre que la cartouche ou le caramel, un gros impact, qu'il soit offensif ou défensif. Le tampon, mieux vaut le mettre que le prendre...

Comme le disent souvent avec poésie certains au bord des terrains le dimanche "au rugby, les tampons c'est pas dans la chatte"

 

 

 

+ Dernières actions

Nos partenaires

  • Ville d'AUREILHAN
  • GALLEGO
  • INTERMARCHE
  • Ets LAHARRAGUE
  • Ets LAFFORGUE
  • Planet Bowling 117 Tarbes
  • LE BROADWAY
  • N.OPTIQUE
  • NOGUEIRA Carrosserie
  • Ets VASQUEZ
  • FLAM'S CAFE bar
  • BAR LES CASTORS
  • Tabacs Presse LES CASTORS
  • LA ROUMIGUE
  • PIERRE JOUANOLOU
  • LE MADISON
  • GEMATHEC
  • Le FOURNIL des CO'PAINS
  • CREDIT AGRICOLE
  • C T H
  • MAZZELLA
  • RAPID' ELEC 65
  • LES 3 ORS
  • PERIN T.P
  • PYRENEES MENUISERIES
  • CASEO
  • THEODOLIN Controle technique
  • A.MAYSTRE Boulangerie
  • SICA Pyrénéenne
  • PATRICK ROJO
  • L M CUISINES
  • AXA Lourdes Franck VERLEY
  • COSTA - TAILLANTOU
  • T B S nettoyage
  • INTER CAVES, Vente de vins et spiritueux
  • LISENA
  • T V 2000
  • SPAM Agencement
  • FABIENNE COIFF
  • BESSE Boucherie
  • VPNI Agence Immobiliere
  • LE TOQUET
  • Fabien VEZILIER
  • AGSA
  • RENAULT
  • EFFICASS SMP
  • SYMPAT'TIFS COIFFURE
  • S A S TRANSPORTS ZANON
  • LASER QUEST
  • LA PATTE D'OIE
  • LE KENNEDY
  • L'ARLEQUIN
  • GIANI CARRELAGE
  • BAJON-ANDRES
  • AMILYS
  • N T P
  • TIKOKO BEAUTE
    • 1
    • 2
    • 3
    • 4
    • 5
    • 6
    • 7
    • 8
    • 9
    • 10
    • 11
    • 12
    • 13
    • 14
    • 15
    • 16
    • 17
    • 18
    • 19
    • 20
    • 21
    • 22
    • 23
    • 24
    • 25
    • 26
    • 27
    • 28
    • 29
    • 30
    • 31
    • 32
    • 33
    • 34
    • 35
    • 36
    • 37
    • 38
    • 39
    • 40
    • 41
    • 42
    • 43
    • 44
    • 45
    • 46
    • 47
    • 48
    • 49
    • 50
    • 51
    • 52
    • 53
    • 54
    • 55
    • 56
    • 57
Voir tous nos partenaires

ASCA RUGBY

Culture rugby...Insolite

Insolite

"Attention petit y a pas que les bonbons qui font tomber les dents"

Administration

Patrick Laharrague

Patrick Laharrague, Président ASCAureilhan

Droit à l'image

Droit à l'image...

Toute personne dont la photo apparaît sur ce site bénéficie du droit de retrait de l'image, il suffit alors de nous envoyer un message en indiquant les références de la photo concernée.

Dés réception du message nous enlèverons la(les) photo(s) du site.

Toutes les photos éditées sur ce site sont la propriété de l'ASC AUREILHAN.

Les reproductions sont strictement interdites